COMMENT S’Y RETROUVER DANS LE LABYRINTHE DE LA TEMPORALITE


L’« annee » du calendrier Balinais pawukon est un cycle de 210 jours. Cette « annee » se compose elle-meme de 30 cycles de 7 jours appeles wuku.Le wuku est ainsi d’une duree identique a celle de la semaine du calendrier gregorien, mais commence le dimanche, au lieu du lundi. Ces 30 whaku portent chacun un nom different, qui est celui d’un personnage intervenant dans un recit fondateur, dont le heros principal est un roi rnythique, Watugunung. Le trentieme et dernier wuku de cc cycle « annuel » de 210 jours porte le nom de ce roi. Le pawukon fournit les reperes temporels les plus immediats de la quotidiennete, d’une faqon similaire aux jours de la semaine gregorienne.

Toutefois – et ce sont la 1’originalite et la complexite du calendrier Balinais – cc wuku de sept j ours fait lui-meme partie, sous le nom de sapta wara (« sept jours »), d’un systeme secondaire de dix groupements de jours allant de 1 a 10. Les neuf autres groupements se superposent, se combinent et s’articulent avec les jours du wuku, et entre eux. Les combinaisons et conjonctions resultantes influent sur la determination des activites de la vie rituelle aussi bien que quotidienne. L’ensemble de ces groupements porte le nom de wawaran. En voici la liste :

1 eka wara luang, se reduit en fait a 1’unite ;

2 dwi wara, comprend done deux jours, manga et pepet ;

3 tri wara dont les jours sont pasah, beteng, kajeng ;

4 catur wara : sri, laba, jaya, rrtenala ;