SOMPTUEUX RETOUR AU FOYER: LA CREMATION

La forme des sarcophages varie en fonction du clan. Certains ont la forme d’un taureau, d’autres, d’un lion, mais la plupart, d’un poisson. Le jour meme de la cremation, les familles des defunts se rendent au cimetiere pour exhumer les corps. Ils emballent les restes de chaque defunt dans un linceul blanc qu’ils disposent stir un socle de bambous qui reste stir place Vers une heure, le kulkul sonne le debut de la ceremonie. Celle-ci se deroule de facon tout a fait semblable a celle d’une cremation individuelle.

Pour la cremation collective, il y a simplement beaucoup de sarcophages et de tours. Pendant la procession vers le cimetiere, les sarcophages sont done vides et dans les tours il n’y a qu’une effigie du mort. Une fois au cimetiere, les tours et les sarcophages sont poses cote a cote. On reprend les effigies qui se trouvent dans les tours pour les introduire dans les sarcophages et , bien entendu, les restes des morts avec les offrandes. Tout cela est alors brule, puis on ramasse les cendres pour les jeter a la mer.

Vous pourrez apercevion pendant votre voyage a Bali,les cendres jetes a la mer devant le temple de petitenget.

La cremation a pour fondement la doctrine hindoue-Balinaise des cinq elements cosmiques, panca mahha buta, dont le corps humain est compose, terre, air, eau, feu auxquels s’ajoute la lumiere. La cremation a ainsi pour fonction de restituer ces elements au cosmos dont ils proviennent. Douze ou quarante-deux jours apres la cremation, une seconde ceremonie, qui se nomme mukur, permet au defunt devenu ancetre de prendre symboliquement place dans le temple familial.