SOMPTUEUX RETOUR AU FOYER: LA CREMATION

Lorsque le jour de la cremation est arrive, vers une heure de 1’apres-midi, les villageois se rendent en procession au cimetiere. En tete marchent les femmes avec les offrandes sur la tete. Vient ensuite le sarcophage porte sur les epaules d’une quinzaine de jeunes hommes. La tour suit, egalement portee par une vingtaine d’hommes. L’orchestre ambulant marche derriere. La c6r6monie West pas necessairement empreinte de tristesse. A 1’arrivee au cimetiere, le sarcophage et la tour sont poses cote a cote. On extrait le corps de la tour pour le placer dans le sarcophage. Beaucoup d’offrandes entourent le corps. L’ensemble est asperge d’eau consacree, et le sarcophage est referme. C’est alors que 1’on procede a 1’incineration

Lorsque celle-ci est achevee, les cendres du corps sent rassemblees et mises dans une noix de coco specialement decoree, laquelle sera, pour finir, livree a la mer.

Mais pour 1’immense majorite des Balinais, la cremation est collective. Dans les villages, elle a lieu environ tous les trois ans pour 1’ensemble des defunts de la communaute. Les villageois qui meurent entre les cremations sont provisoirement enterres. Une vingtaine de jours auparavant, les familles des defunts se reunissent pour se repartir les frais de la ceremonie. Pour 1’ensemble des villageois, la preparation materielle de la cremation commence quinze jours avant les rites, au rythme d’environ deux heures par jour, l’apres-midi. Chaque corps doit avoir son sarcophage et sa tour. Toutefois, les defunts appartenant au meme clan pourront, dans la phase finale, etre places clans le meme sarcophage.