HULU-TEBEN OU COMMENT NE PAS PERDRE LE NORD A BALI…

L’influence de cette partition est aussi tres marquee dans 1’architecture. La plupart des grands temples se trouvent sur les montagnes. Cela est du a la croyance selon laquelle les volcans ou les lieux eleves sont sacres parce qu’ils sont censes servir de residence aux esprits et aux dieux.

A Bali, il y a des milliers de temples. Ils se composent de trois parties : exterieure, intermediaire et principale. L’orientation de la partie principale est soit vers les volcans, soit vers Vest. Dans la partie principale, il y a plusieurs constructions qui se repartissent en deux groupes.

Le premier comprend les autels qui ont pour fonction d’accueillir les esprits ou les dieux. Ceux-ci se trouvent du cote des volcans et de 1’est. L’autel le plus sacre est place dans 1’angle kaja-kangin. Il est consacre au dieu soleil, que 1’ancienne religion Balinaise considerait comme superieur aux autres dieux.

Le second groupe se compose de pavillons ou, lors des ceremonies, sont rassemblees les grandes offrandes. S’y ajoutent quelques preaux dans lesquels on prepare et entrepose les autres offrandes. C’est egalement la que se tiennent les musiciens charges d’accompagner 1’accomplissement des rites. Ces pavillons sont situes dans 1’angle kelod-kauh. On verra plus loin comment cette partition cosmique determine egalement 1’organisation de 1’habitation Balinaise.