ORGANISATION DE LA « MAISON » BALINAISE


L’habitation Balinaise traditionnelle est construite sur un terrain relativement spacieux, entoure de murs. Souvent, en retrait, juste derriere 1’entree, un muret empeche d’apercevoir ce qui se passe a 1’interieur de la cour.

A 1’interieur de celle-ci, quatre pavilions principaux sont construits aux points cardinaux. Le pavilion de 1’ouest s’appelle bale dauh. Il sert uniquement de chambre a coucher. II peut etre ouvert ou ferme. En face, c’est donc le pavilion de 1’est, bale dangir2, egalement nomme bale adat. Celui-ci doit etre ouvert, car c’est la que Yon procede aux rites de passage, anniversaire, limage de dents, mariage et autres. En dehors des periodes de ceremonie, il est possible d’y dormir.

Le pavilion le plus important est celui qui se trouve dans la direction des volcans. Il s’appelle bale daja. On y garde les objets precieux. Enfin, le qLiatrieme pavilion est la cuisine, paon. A cote de la cuisine se trouve le grenier a riz, construit en hauteur sur des piliers de bois.

Pour une grande famille, les quatre pavilions ne suffisent pas. Il est tout a fait possible de construire des pavilions supplementaires, lesquels ne font alors pas partie de cette organisation.

L’habitation Balinaise se compose en fait de trois parties. Il y a d’abord le domaine du sacre, qui se trouve du cote du volcan et de 1’est. C’est 1’emplacement du temple familial. La deuxieme partie est celle de la vie profane et ordinaire des activites quotidiennes. La troisieme est censee etre impure. Elle est du cote de 1’ouest. C’est la qu’on eleve le cochon et que se trouvent les toilettes.

Une « maison » est generalement habitee par trois ou quatre generations, le pere, chef de la famille, avec sa femme, ses enfants, ses parents, ses soeurs et ses freres encore celibataires ainsi que ses grand-parents.