35°C à l’ombre, grand ciel bleu sans nuage, mer à 27°C et pas une seule goute de pluie : ce sont les paramètres météorologiques que l’on rencontre à Bali en ce mois de juillet. Qu’il est bon de s’allonger sur la plage en buvant une Bintang (bière locale) sous un soleil de plomb. Il est même possible de s’y faire masser.  Avec l’été, vient la musique ! De nombreux groupes locaux passent maintenant tous les soirs aux adresses les plus prisées de la vie nocturne balinaise : La Plancha, le JP’s par exemple ou encore dans les soirées à thème sur la plage comme l’Afrika Night. Je trouvais les couchés de soleil sur la plage à couper le souffle au mois de juin, mais je dois avouer qu’ils sont de plus en plus beaux. Il me reste à découvrir des activités qu’on ne peut que rarement faire ailleurs comme le rafting, la plongée à Tulamben (il parraît que cela ressemble à un aquarium géant, sauf que c’est dans la mer et que l’on est dedans), les safaris à dos d’éléphant (cela pourrait devenir mon nouveau moyen de transport qui sait ?), la plage de Lovina où on peut nager avec les dauphins (c’est quand même autre chose que l’Aquapark d’Antibes), le parachute ascensionnel etc. Et j’espère encore plein de surprises pour le mois et demi qu’il me reste à vivre ici. Je pourrais peut-être louer une villa du côté de Canggu ou Umalas au milieu des rizières… J’ai appris dans une discussion avec des expats qu’une agence française était spécialisée dans ce type d’activités, avec une très bonne réputation niveau prix et services : Bali Je T’Aime. Ils sont apparemment situés sur Seminyac, j’irais leur rendre visite bientôt. Me voici donc à la moitié de mon séjour sur l’île des dieux, et comme le disent les anglosaxons : so far sooooooooooooo good !!!

Comments