Bali, petite terre hindouiste de l’archipel Indonésien où 86,1 % des habitants sont de confession Musulmane. L’hindouisme balinais est propre à l’ile et les balinais adorent diverses divinités et dieux.

L’un des aspects essentiels de cette religion animiste est la croyance en la réincarnation et au karma. Pour eux, chacune de leurs actions déterminent la forme qu’ils auront dans leur vie future ainsi que dans leur prochaine vie.

Les cultes sont principalement dédiés aux ancêtres, aux divinités hindoues : Vishnu, Shiva & Brahma et aux Dieux. Les balinais ont peur de la mer et ils vénèrent la terre et les volcans.

Selon les Balinais, il existe 2 mondes qui s’équilibrent grâce aux rituels quotidiens :

  • Un monde spirituel symbolisé par le ciel et la montagne, occupé par les Dieux et les ancêtres.
  • Un monde informe symbolisé par la mer et le sous-sol, peuplés de démons, d’êtres surnaturels et d’esprit.

En effet, la religion balinaise cherche l’harmonie et l’équilibre entre les bons et les mauvais esprits, les uns ne pouvant vivre sans les autres.

Les offrandes composées de fleurs, de fruits, d’encens et parfois même de cigarettes servent à apaiser les mauvais et à renforcer les bons.

La religion est omni présente à Bali et les milliers de temples, d’autels et d’offrandes quotidiennes peuvent en témoigner. Elle est vécue et pratiquée de manière joyeuse, la communion avec les dieux est un cadeau et il est source de joie pour les Balinais.

Ce qui m’a le plus frappé, est le grand respect qu’entretiennent les balinais envers leur religion mais surtout leur assiduité. C’est réellement impressionnant de voir les journées des balinais rythmées par les prières, les dons d’offrandes et les cérémonies.

Esquiver les petits paniers d’offrandes déposés un peu partout sur les trottoirs est d’ailleurs l’un des sports les plus ardu de Bali.

Comments