Madagascar

 

Créé par une succession de lacs, cours d’eau et embouchures reliés entre eux, le Canal des Pangalanesconstitue une des rares voies navigables toute l’année.

Sillonner le Canal des Pangalanes

La construction du Canal des Pangalanes commence en 1900. Il a suffi de creuser une portion de terre pour relier les lacs et cours d’eau entre eux. Il est alors devenu un pilier économique de toute la région Est car il facilitait le transport de marchandises. Par la suite, il est devenu une excellente destination de villégiature. Longeant la côte est lors d’un voyage Madagascar en parallèle avec l’Océan Indien, le Canal des Pangalanes est bordé par des sites exceptionnels à ne pas manquer. Premier escale à Manambato, situé à quelques kilomètres de Brickaville. Sa vaste plage bordant deux lacs distincts : Rasoabe et Rasoamasayconstitue un vrai paradis pour ceux qui souhaitent se ressourcer dans un cadre de nature verte calme. Toutefois, les balades en pirogue ou en vedette rapide ne sont pas exclues pour les visiteurs souhaitant rejoindre Akanin’nyNofy.

Un séjour de rêve à Akanin’nyNofy

Traduit littéralement : Nid de Rêve, Akanin’nyNofyest niché sur une presqu’ile d’une superficie de 35ha. Il borde Ampitabe, un des plus grands lacs du canal. Très en vogue dans les années 60, où il était le lieu de vacances préféré du président de la République, Akanin’nyNofypermet aux touristes de se déconnecter pour apprécier un séjour calme au cœur de la nature. Baignade dans le lac, randonnées, balade en vedette, les activités de loisirs ne manquent pas sur cette petite presqu’île. Une visite dans la réserve Palmarium permet de rencontrer des spécimens étonnants, les lémuriens, tels que le Sifaka ou le LemurCatta, endémiques à Madagascar ainsi que des espèces de plantes étonnantes comme l’orchidée. Après Akanin’nyNofy, les voyageurs peuvent poursuivre leur mini-croisière fluviale vers Tamatave où se situe le plus grand port de l’île, puis, Manakara et Mananjary.

 

 

Comments

Open chat