merci Bali

Le 13 janvier 2016 l’aventure commence, me voilà  dans un Airbus A330 direction Bali.

Le stress est là, c’est normal. Pour la première fois de ma vie que je pars seule à l’étranger, je n’ai pas choisi la destination la plus proche. En effet plus de 12000km sépare la France de Bali.  J’avais envie de voir si l’herbe était plus verte ailleurs. (Avec du recul je peux vous dire que OUI, elle l’est !)

Pour être honnête, avant de venir ici, j’avais aucune idée de ce à quoi je pouvais m’attendre, c’était l’aventure, la vraie, loin de ses repères et de sa zone de confort. Bye Bye le cocon familial, bonjour la maturité et l’autonomie.

Quand je suis arrivée, Agus, le propriétaire de la villa où je loge m’a accueilli à l’aéroport. Après plus de 24h de voyage me voilà enfin arrivée à destination finale : Kerobokan

3 jours plus tard j’ai commencé mon stage à Bali Je T’aime. Ce stage a mal commencé, j’ai eu une mauvaise impression de départ. En effet je me suis retrouvée dans un petit bureau perdu dans la campagne, personne pour m’accueillir. Vous imaginez le choc ? Moi, fille de la ville, toute seule dans la campagne Balinaise. Les premiers jours la France m’a beaucoup manqué, je me suis demandée au moins 50 fois «  mais qu’est-ce que je fais ici ? »

Les choses ont rapidement changé, j’ai demandé à rejoindre le reste de l’équipe au centre ville à Seminyak. C’est là que tout a commencé.

Je me suis vite intégrée à l’équipe, ce ne fut pas compliqué vu leur gentillesse. Tout au long de mon stage les tâches qui m’ont été confiées étaient simples, je n’ai pas rencontré de grosses difficultés, les seules fois où c’était plus dur Kadek était là pour me guider. Avant de venir j’avais peur de ne pas être à la hauteur, mais au contraire je pense avoir bien réalisé mes missions.

3 semaines après mon arrivé à Bali, une amie est venue me rejoindre, nous avons visité de beaux endroits, comme le temple de Tanah Lot ou encore la Monkey Forest, mais attention soyez vigilants, les singes sont mesquins et peuvent vous mordre ! Mon amie n’a pas eu de chance elle a été mordu par l’un d’entre eux. Après plusieurs séjours à l’hôpital cela nous a coupé l’envie de recroiser des singes !! C’est quand Olivia est venu en vacances que j’ai commencé à tomber amoureuse de Bali. J’ai pris conscience qu’en dehors du bureau il y avait de la vie sur l’île, et donc beaucoup de choses à voir.

Les 5 semaines qui on suivit ont été top, j’ai appris beaucoup  et surtout j’ai grandi. De toute façon je n’avais pas le choix, quand on est seule à l’étranger il faut être autonome, responsable et avoir les épaules solides aussi. Ce ne fut pas facile tout les jours mais j’y suis arrivée. Le stage c’est très bien déroulé sans problèmes, j’ai visité et décris des villas, j’ai fais des articles pour le blog (beaucoup d’articles), j’ai traduis de l’anglais au français et vice-versa, j’ai assisté à des inaugurations de villas bref j’ai fais pas mal de chose.

Puis ma famille est arrivée ( cf article : Vacances en famille à Bali). Mes batteries ont été rechargées. Demain  ce stage prendra fin. Ces 3 mois et demi de stage ont été très enrichissant, autant humainement que professionnellement. J’ai appris sur la façon dont fonctionné Bali Je T’aime, toute l’équipe m’a aussi beaucoup apporté. Ce sont des gens bien, toujours prêt à vous aider.

Bali c’est la claque de ma vie. Les balinais, parfois très pauvre et pourtant si heureux m’ont beaucoup touché. Je me suis rendue compte que nous occidentaux accordons trop d’importance à des choses qui n’en valent pas la peine. Le bonheur est ailleurs. Savoir apprécier des moments simples et pourtant si important est maintenant ma priorité.

Je ressors de cette aventure plus grande que jamais, et je suis prête à revivre cette expérience dès que l’occasion se présentera.

Parce que pour moi partir, c’est apprendre, grandir, apprécier, tolérer, mais aussi pleurer, craindre, tomber… Puis se relever et repartir en ayant appris à se maitriser.

C’est avec beaucoup d’émotion que je m’apprête à clôturer ce court chapitre de ma vie, et pourtant l’un des meilleurs jusqu’à présent.

 à Kadek, Lulu, Nabila, Yanti et Gregory, merci pour cette belle aventure.

Maryline Dosser, 19/04/2016

Comments