Mon chauffeur qui répondait au nom d’Abbe était d’une gentilesse à laquelle je n’étais pas habitué. Tout au long de la route il me commenta avec une certaine passion quelques monuments de Denpasar. Je remarqua très vite, que certaines choses dont on m’avais parlés sur le peuple balinais était bien réelles, tout d’abord mon premier contact me prouva bien le fait que le peuple balinais était d’une extrème gentilesse même si il ne valait pas forcément se fier à la première rencontre mais aussi et ça je vous assure que c’est beaucoup moins amusant que la conduite des balinais était plutôt dangereuse. A vous d’en juger…

Comments