La Monkey Forest est une réserve naturelle située à Ubud. Elle abrite environ 600 spécimens de singes, en grande majorité des macaques crabiers. Elle se divise en cinq parties, chacune occupée par une espèce différente. Les singes sont habitués à l’Homme, et on pour habitude d’être nourris par les touristes.

C’est l’une des principales attractions d’Ubud. La Forêt des Singes accueille environ 120 000 visiteurs par mois. Trois temples se situent à l’intérieur, notamment le temple Dalem Agung Padangtegal, le temple du printemps sacré et le temple Prajapati. Elle est rattachée au village de Padangtegal, dont les habitants considèrent le lieu comme spirituel, mais aussi éducatif et économique. C’est la principale source de revenus du village.

En plus d’être une réserve naturelle pour les singes, les 10 hectares de la forêt abrite également 115 espèces d’arbres différentes. L’administration du parc fournit aux singes une alimentation à base de patates douces 3 fois par jour. Des bananes sont vendues au touristes afin qu’ils puissent approcher et nourrir les singes, mais ils se nourrissent aussi indépendamment à base de maïs, noix de coco ou feuilles de papaye. Les visiteurs peuvent observer leurs activités quotidiennes – l’accouplement, le combat, le toilettage, et peuvent même s’asseoir à côté des singes le long des chemins du parc.

Généralement, ils n’abordent pas les humains qui, selon eux, n’offrent pas de nourriture, mais ils s’approchent invariablement des visiteurs humains en groupes et saisissent tous les sacs contenant de la nourriture. Ils peuvent également attraper des bouteilles et des sacs en plastique ne contenant pas de nourriture, entrer dans les sacs des visiteurs et dans les poches des pantalons à la recherche de nourriture.

Le personnel du parc conseille aux visiteurs de ne jamais retirer une offre de nourriture à un singe ou de toucher un singe, car chaque action peut provoquer une réaction agressive de la part de l’animal. Bien qu’ils ignorent généralement les humains qui, selon eux, n’ont pas de nourriture, ils confondent parfois les actions d’un humain comme une offre de nourriture ou une tentative de cacher de la nourriture. Si un humain ne fournit pas la nourriture que les singes demandent ou ne la fournit pas assez rapidement, les singes mordront parfois l’humain. Ils mordent des touristes tous les jours et des vidéos de plusieurs de ces attaques peuvent être trouvée sur le web . Les morsures de singe peuvent présenter de grands risques sanitaires compte tenu de la variété de virus que les singes peuvent transmettre à l’homme, telle que l’hépatite B. Il est également recommandé de respecter la hiérarchie des singes, en nourrissant d’abord les mâles (facilement identifiables par leur gabarit plus important), et ensuite les femelles et les petits.

Baptiste Cavaliere

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *